Amis visiteurs...

ICI , CHAQUE JOUR +/- 1000 MAQUETTISTES PASSENT NOUS VOIR !!!
INSCRIVEZ-VOUS !
ON VOUS ATTEND .
LA VITRINE INFORMATIONS
Suivez notre fil rouge 2018:Tout ce qui est français MÔssieur !! et nos défis 2018*****Venez admirer le montage de l'antique Airfix Auster de Pierre,..dans les défis 2018..superbe !
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 89 le Ven 5 Jan 2018 - 6:15
MERCI DE VOTRE VISITE !
" Notre compteur "
__________
|
compteur
__________
Début comptage Janvier 2014 .
DIVERS
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Hughes H-1B Racer "Short wing version" (Planet Models)

Aller en bas

Hughes H-1B Racer "Short wing version" (Planet Models)

Message par RainbowXF12 le Lun 25 Avr 2016 - 10:29

Bonjour,

Je lâche le fauve de tonton Howard. > http://jn.passieux.free.fr/html/HughesH1.php


En 1934, Howard Hughes, Richard Palmer et Glenn Odekirk conçurent le Hughes Special 1B Racer (nommé communément H-1) destiné à être le plus rapide appareil terrestre. Ce résultat fut obtenu le 13 septembre 1935 par Howard Hughes qui atteignit plus de 567 km/h (environ 352 mph) sur un trajet chronométré de trois kilomètres près de Santa Ana, Californie. Après avoir effectué un tour supplémentaire, le pilote tomba en panne d'essence, fut dans l'incapacité de sortir le train et effectua un atterrissage sur le ventre. 

 Comme le 1B n'avait pas trop souffert, Hughes, Palmer et Odekirk décidèrent de le reconstruire en le dotant d'ailes plus longues et de réservoirs de plus grande capacité pour pouvoir tenter un record de vitesse transcontinental. Malgré ces modifications, l'appareil de course garda son nom de 1B, désignation de tous les avions de record du milliardaire. Parti très tôt de Los Angeles le 19 janvier 1937, le pilote atteignit juste avant midi le Newark Airport près de New York au terme d'un voyage de 7 heures et 28 minutes. 

 Après l'établissement de ce nouveau record transcontinental, Hughes ne vola plus sur cet avion, mais cette machine fut pilotée par d'autres personnes jusqu'en 1940. Quand elle fut remise en 1975 au Smithsonian National Air and Space Museum (Washington, D.C.), elle ne totalisait qu'environ quarante heures de vol. 

 Le tableau de bord modifié et amélioré de nombreuses fois fut plus profondément remanié pour la tentative de record transcontinental. Pour la navigation à grande distance, un gyrocompas Sperry et un horizon artificiel lié à un autopilote Sperry furent placés au centre du tableau, une radio fut installée derrière le siège et une alimentation en oxygène pour le pilote fut ajoutée (le plafond pratique était de 4.270 m mais l'avion pouvait monter jusqu'à 6.400 m). Le train principal était normalement manoeuvré par commande hydraulique, mais il pouvait aussi être contrôlé manuellement en cas de panne du système, le patin de queue était relevé par manivelle ainsi que les volets et les ailerons qui pouvaient être abaissés de 15° tout le long de l'aile pour améliorer la portance lors des décollages et des atterrissages. Il n'y avait pas de jauge à essence, mais les tubes transparents d'alimentation passaient en dessous et autour des instruments et indiquaient l'état de chaque réservoir.



Vue du Hughes H-1 (Special 1B Racer) en Californie en 1945.


Dans ce montage je traiterai la version du début, à ailes courtes, encore immatriculé NR258Y.

Pour commencer la petite revue 

Documentation papier: Fana n°194.
Le dossier pictures: http://www.largescaleplanes.com/walkaround/wk.php?wid=40



C'est ti pas beau cette bête ! Boudiou !!




Beaucoup d'effet sur la carlingue métal, sous cet angle de vue et fort contraste, à méditer....



Pour commencer la petite revue:

Un moulage soigné hormis qlqs petites bavures (pas de bulles apparentes), habituel à la marque, un rivetage est présent, il devait être à tête noyée, devra donc rester discret.

Le cockpit n'était pas trop complexe, à voir en brelage (déjà moulé sur le siège) et le tableau de bord.
Le moteur P&W R-1535 Twin Wasp Junior en devra être agrémenté de fils de bougies et les tiges de culbuteurs ne sont pas moulées.

Une revue de la version ailes longues >http://kits.kitreview.com/planet168reviewse_1.htm


















Pratt & Whitney R-1535 Twin Wasp Junior 



...à bientôt.

RainbowXF12
Membre V I P
Membre  V I P

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hughes H-1B Racer "Short wing version" (Planet Models)

Message par papy le Mar 26 Avr 2016 - 18:35

bon courage pour la bête, il y a du ponçage à venir, cela va être un magnifique coucou I love you
avatar
papy
Membre V I P
Membre  V I P

Messages : 1718
Date d'inscription : 04/02/2014
Age : 62
Localisation : Yonne ( Bourgogne )

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour

Message par charret patrick le Mer 27 Avr 2016 - 5:27

Il va être magnifique bon courage
avatar
charret patrick
Membre V I P
Membre  V I P

Messages : 1544
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hughes H-1B Racer "Short wing version" (Planet Models)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum